FREE SHIPPING OVER 150€ FOR METROPOLITAN FRANCE - FREE SHIPPING OVER 300€ WORLDWIDE - PAYMENT IN 2x 3x OR 4x FREE OF CHARGE ( OVER 50€ / FRANCE ONLY )

Stan Ray le fatigue pants made in usa.

22/03/2021

Stan ray est un emblème de la mode. Si une personne avisée parle workwear et fatigue pants nous avons deux chances sur trois que le label arrive dans la discussion. Parmi la multitude de marques et d’artisans des vêtements vintage américain exhumé au cours des vingt dernières années, le label est souvent citée comme une maison sérieuse, passionnée et passionnante. À l’image d’autres illustres marques de vêtements, reine du pantalon « fatigue » à l’aspect vintage, telles qu’Orslow ou encore Drapeau Noir.

Nous vous proposons un petit retour sur leur histoire et leur lien indéfectible avec des vêtements iconiques de la mode pour homme, les pantalons fatigue et denim en tête.

L’OG – 107, le roi du fatigue pants.

Avant de traiter de Stan Ray et de la nouvelle collection sur notre shop, il est bon de revenir sur un pantalon dont ils sont spécialistes. Une pièce iconique, le fatigue pants pour homme. Ce dernier est un pantalon emblématique de l’US Army, le vrai modèle séminal et vintage est créé en 1952 et fait partie du nouvel uniforme militaire d’alors, l’original OG-107.

Né sur les cendres de l’ancien uniforme Herringbone Twill, l’OG-107 (pour Olive Green 107) va devenir indissociable du Vietnam, il ne sera mis au placard qu’au début des années 80. Dans un tissu de coton satiné 8,5oz le fatigue est un pant militaire exemplaire de design au service du fonctionnel. Quatre poches plaquées et quelques passants de ceinture, la fameuse couleur olive, et voilà la recette de la pureté et de la simplicité. Un choix gagnant et un style indémodable.

stan ray taper fatigue pant olive

Les fatigue pants Stan Ray rayonne sur la mode.

Destiné à être portés pendant des opérations de maintenance, les GI de l’US Army commencèrent à l’user au front, ses 8,5oz de coton et son fit loose donnent au pantalon une respirabilité bien heureuse sous la chaleur moite du Vietnam. Le pantalon est confortable et commence à être aussi porté de façon décontractée pendant les permissions des soldats.

Pendant ces trente ans de vie, le pantalon deviendra une icône du workwear militaire, mais dépassera aussi bien largement ce cadre. En effet, en plus de la veste M-65 (porté au cinéma par Rambo), il sera repris par les militants anti-guerre du Vietnam. Nombre d’illustre personnalité culturelle et politique d’alors affiche les fatigue pants comme un symbole de la rébellion. Des protestations pour la paix sur Washington au punk anglais en passant par la Jamaïque, la France et le cinéma, l’OG-107 s’impose sur son époque.

stan ray taper pant khaki twill 100% coton

Les débuts du label et des fatigue pants.

Earl’s Apparel est fondé en 1972 par Earl Beard. Ce dernier était déjà un fervent croyant des vêtements tout américain, et la petite société fait alors le choix de se spécialiser dans la réplique du pantalon loose fit fatigue ainsi que d’autres pièces typiquement workwear, comme le denim. Dans leur usine de Crockett au Texas, ils développent des pantalons de travail pour le reste des États-Unis, et restent majoritairement confidentiels pendant plusieurs décennies.
Puis, le succès allant, la famille Beard développe deux sous-labels. Gung Ho est destiné au marché asiatique (et connu un certain succès sur le sol japonais), et enfin celui qui nous intéresse, nommé d’après le plus jeune fils d’Earl, Stanley Ray Beard, Stan Ray.

stan ray ss21 pantalon d'armée tissu coton

Earl ne fait pas de sweatshirt.

En fait si, Earl fait des sweats mais il aurait été dommage de passer à côté de cette vanne. Ce qui nous intéresse ici, c’est la relation entre l’héritier du OG-107 et la marque. Comme nous l’avons vu, le label s’est bien développé au fil du temps, et est devenu un acteur majeur des pantalons workwear vintage américain.
Trois versions du pantalon sont proposées. Le 1100s qui est le plus fidèle à l’original, coupe vintage droite et ample, taille haute. Le 1200s, une pièce crée dans les 80’s, taille légèrement plus basse, et fit plus resserré. Et enfin le 1300s, taille basse au-dessus des hanches avec coupe slim pour un résultat typé loose.

stan ray 2021 natural drill pant

OG Painter Pant Le Vrai Pantalon de Travail .

Autre très grand classique de la garde-robe de nos pantalons, l’indémodable Stan Ray painter pant. Version ajustée du pantalon de peintre des années cinquante. Le Stan Ray painter pant est très confortable, sur une taille légèrement plus basse et un fit plus tapered que la classique coupe droite des vêtements vintage.
Increvable, adaptable, et sur un rapport qualité prix pour un vêtement fabriqué aux états unis qui défient toute la concurrence. À noter les painter shorts parfaits pour l’été. Le label est aussi célèbre pour ses « Stan Ray cpo« , des surchemises de denim typiquement workwear.

stan ray denim veste

Nouvelle collection, pour un printemps été vintage.

Pourquoi changer une équipe qui gagne ? Surtout si on se positionne sur du prêt-à-porter intemporel et vintage à l’instar du stan ray og painter ou du pantalon fatigue. C’est même une nécessité de respecter ce vestiaire de basique chargé d’histoire. Mais la mode, le style et nos garde-robes évoluent, et le label réussit à ne jamais paraitre anachronique, malgré le choix de vêtements disponible.

Ainsi comme nous l’avons vu sur le loose fit fatigue pant, le pantalon est décliné en trois versions : un loose, un tapered et un slim. De subtiles modifications sur des pièces emblématiques du vestiaire workwear américain. Les intemporels cpo shirt olive et painter pant sont aussi renouvelé avec la qualité habituelle de la maison texane, qui à l’instar des marques Orslow et Drapeau Noir, porte la couleur olive du pantalon militaire vintage au sommet !