×
SYROB & Yougo, synthetic waves and italo-disco

Une fois par mois, le collectif bordelais, tplt s’emploie à promouvoir sur les ondes leur esthétique, leur vision de la musique et les artistes qui leurs tiennent à coeur à travers des shows radio menés par ses résidents.


C’est à chaque fois l’occasion de découvrir un pan, toujours en perpétuelle évolution, de ce qu’ils apprécient et jouent lors de leur série d’événements Le Verger / La Serre. De la sélection dub atmosphérique à des éléctronismes obscurs, le spectre musical est hétéroclite, à l’image de leurs programmations saisonnières.


(Vous pouvez les suivre sur Facebook ici : tplt)



SYROB est le programmateur du club Clermontois de bon-goût le One O One (101), et cette casquette qui lui sied bien lui a permis de rencontrer bon nombre d’artistes de talent. À côté de ça, à grand coup défricheur de musique serpentine, le gaillard bâti sa collection de disques et de têtes d’affiche. Véritable caméléon ou pur passionné de musiques électroniques, difficile de le cerner autour d’un genre.


Pour cette invitation, il puisera dans les ressources d’une italo-disco fringuante et tortueuse, d’effets spéciaux old-school (car d’époque) sur une batterie à l’écho sauvage et autres vocaux empruntés à la new-wave. Dans les confins d’une EBM en transition vers une lumière diffuse et dancefloor, le juste milieu s’équilibre sur cette deuxième heure téméraire.


cover-ola


Entre deux randonnées dans les Pyrénées pour admirer les lacs de haute-montagne bleu azur, respirer de l’air frais et pur ou encore pêcher une truite fario ou deux, Yougo est aussi un sélectionneur hors-pair et polymorphe.


Sa discographie non-exhaustive et constamment renouvelée parcourt les styles et les époques à la recherche d’une substance, de la substance. Pour celle-ci, c’est un déchainement de synthétiseurs envoûtants et transversaux en première heure où se croisent tour à tour des influences lascives et sensuelles, robotique et industrielle.


Textes par Lucas Perrot.