×
Nepenthes : Les fondateurs de Needles et Engineered Garments

Nous allons vous raconter l'histoire de Nepenthes et de ses fondateurs, Keizo Shimizu et Daiki Suzuki, une amitié à l'origine de Needles et d'Engineered Garments. Ou comment deux potes de la campagne japonaise ont pris d'assaut la mode mondiale grâce à une vision libertaire et qualitative du textile. Ne vous fiez pas à leurs airs de papys souriants, ce sont des Punks qui ont changé l'histoire de la mode japonaise.

Retrouvez la collection Neddles sur notre site.


Nepenthes, une rencontre de passionnés


Keizo Shimizu : Designer de Needles



Né en 1958 à Kofu au Japon, Keizo fut toujours passionné par l’univers de la mode et de la fringue. Après des études de mode à Tokyo, il enchaine les jobs dans des shops de la ville notamment Van et Redwood afin de parfaire ses connaissances du textile. C’est un pionnier, un fan du style Ivy et de l’outdoor wear, défiant toutes les normes et tous les stéréotypes grâce à son esprit flexible et son énergie débordante. 


Daiki Suzuki : Designer d'Engineered Garments



Né en 1962 à Hirosaki, Daiki Suzuki a grandi dans une région rurale du Japon, avec des passe-temps bien loin de l’univers de la mode. Pêcheur, cycliste et joueur de Baseball, le petit Daiki rêvait de devenir cycliste pro mais son père lui interdit. En 1975, il tombe sur Made In USA Catalog et une nouvelle passion grandit en lui, le vêtement d’Outdoor, passion qui le dévore, jusqu’à l’inciter à s’inscrire dans un club d’alpinisme pour s’en rapprocher le plus possible. S’en suit alors une école de mode à Tokyo et un travail chez un importateur de textile italien et américain avec des marques comme CP Company et Gitman Bros, C’est là qu’il rencontra Keizo Shimizu.


Nepenthes : une rencontre évidente



Les 2 hommes, en échangeant développèrent leurs intérêts pour la manufacture américaine, le look Ivy et le vêtement d’extérieur. Au bout de 6 mois Daiki quitte son emploi pour rejoindre Keizo chez Redwood, magasin dont il était le gérant. 5 ans plus tard, Keizo Shimizu décide de fonder sa propre boutique et il ne comptait pas laisser son ami derrière lui. En 1988 Nepenthes voit le jour à Tokyo et Daiki Suzuki devient après moult péripéties acheteur pour la boutique, Keizo à Shibuya et Daiki à New York, les deux hommes sont bien décidés à trouver les meilleures pièces à présenter à leur clientèle. 


Deux hommes, une vision

 

La liberté au service de la mode



Daiki Suzuki et Keizo Shimizu se sont réunis autour d’une passion commune pour la mode et une vision libertaire de celle-ci, aucune combinaison de pièces n’est interdite, le moche est subjectif et n’est pas enfermé dans son aspect originel, tout dépend de comment le porter, comment l’assortir ou encore comment l’assumer. Ce sont deux hommes curieux, avides de découvrir la mode locale des quatre coins du monde afin de tirer le meilleur de chaque culture. 


Des chineurs de beaux produits



Sans internet au début, les deux acolytes se sont bougés pour aller à la rencontre des meilleurs artisans. Ils s’arrêtaient dans une ville et feuilletaient les pages jaunes à la recherche des bonnes adresses en terme de savoir-faire ou de design, comme au Minnesota pour les bottes d’ingénieurs ou au Texas pour des bottes de cow-boy. Pourquoi se contenter de la sélection des shops à proximité quand on peut directement aller voir l’artisan à l’origine de la pièce. Des bottes style Santiag’ avec un survêtement ça vous choque? Eux non et c’est ce qui en fait des précurseur, des leaders d’opinion, des figures importantes et respectées du monde de la mode internationale.  

La création par Nepenthes


Une volonté de nouveauté



La mode américaine commençant à arriver en masse au Japon, les deux hommes cherchèrent des marques toujours plus pointues, toujours plus originales. Jusqu’à ce que que Shimizu trouve une solution simple pour être certain de vendre des pièces uniques et correspondant exactement à l’univers que Nepenthes voulait développer et créer sa propre gamme. Needles arriva au Japon en 1997, tel un ovni pour briser tous les codes.

Needles, la marque au Papillon



Entre vêtements militaires, sportswear, western et denim vintage américain, bienvenue dans l’univers psyché de la marque au papillon … Needles. Marque japonaise aux influences diverses, à la fois colorée, rétro, sport, cowboy… Un univers difficile à cerner n’est-ce pas ? Simplement car Keizo Shimizu s’interdit toute frontière, il veut être libre de créer comme il l’entend sans avoir à rentrer dans des cases ou respecter des codes. Dans le showroom de Needles Homme, les mannequins sont des femmes, pourquoi ? Aucune réponse à part « pourquoi pas ! ».

Engineered Garments, le cousin américain



En 1998, Daiki Suzuki revient sur New York après un passage en Californie, il entend parler d’un local à Soho et se rue sur l’occasion pour créer Nepenthes New York et par la même occasion Engineered Garments, la vision japonaise du textile américain made in New York. La boutique déménagera par la suite à Garments District en plein cœur de Manhattan. En 2002, Engineered Garments devient officiellement une marque à part entière et Daiki voit son rêve se réaliser, devenir Designer. Ses créations inspirées de l’univers du workwear traditionnel américain et revendiquant l’artisanat new yorkais l’ont mené jusqu’à être nommé « Révélation design » de l’année par GQ, offrant à Engineered Garments une exposition plus importante. 


- Retrouvez notre collection Engineered Garments sur notre site.

- Retrouver notre collection Gitman sur notre site.


Nepenthes, Needles, Engineered Garments… trois émanations de l’histoire de 2 amis, 2 passionnés de fringues, 2 créatifs avides de liberté et animés par le désir de créer un style original représentatif de ce qu’ils sont.


Par Simon Baumer-Poulain