×
Shinya Hasegawa, designer de Battenwear A.K.A. L’aventurier du vintage wear.

Pour marquer l’arrivée de la saison BATTENWEAR SS21, nous avons décidé de vous parler du fondateur et designer Shinya Hasegawa pour en savoir plus son histoire, ce qui l’inspire au quotidien et bien évidemment, notre sélection pour ce nouvel été.


Shinya Hasegawa, un Dessein animé


Non, ici, nous n’allons pas parler du character designer de manga, Shinya Hasegawa, mais bien du créateur de la marque favorite de tous les aventuriers nostalgiques, Battenwear.


Bien qu’il ait aussi un bon coup de crayon, notre Shinya Hasegawa est avant tout un explorateur. Entre la grosse pomme, les grands espaces, et l’océan, ce designer ne tient pas en place. Sa passion pour le surf et les voyages, combinés à une longue expérience dans l’industrie de la mode new-yorkaise, lui a apporté une approche unique de la conception de vêtements.


Notre jeune Tokyoïte atterrit à New York pour finaliser ses études au FIT (Fashion Institue of technologie). Spécialisé dans le marketing, le designer ne se considérait pas encore comme créatif, seulement comme un mordu de sportswear vintage. Une passion qui lui vaudra une rencontre décisive dans son parcours avec Daiki Suzuki, d’Engineered Garments.

Daiki décide alors de prendre Shinya sous son aile et l’embauche comme assistant designer chez Woolrich Woolen Mills où il rencontrera également Mark McNairy. Ces designers deviendront des mentors et lui apprendront les bases de la création textile avec les clés d’un vintage wear réussi.


Lorsque Shinya commença à plancher sur un nouveau projet, ses mentors l’encouragent à créer sa propre marque. Face à la montagne qu’il devait gravir, l’aventurier prit des pincettes. Shinya débordait d’inspiration, mais redoutait l’échec. Il décida alors de créer avant tout pour lui, se disant qu’il en tirera au moins une garde-robe personnalisée.


L’expédition débute alors en 2011, en plein cœur de Brooklyn. Entre urbex et varappe, la marque n’a cessé et ne cesse de progresser sur les parois abruptes et hostiles du textile. Aujourd’hui le logo aux grandes rocheuses voyage dans le monde entier et ne semble pas prête de s’arrêter de si tôt.



Une marque inspirée au quotidien.


Entre livres, nature, films, ou encore une personne qu’il croise dans le métro, les sources d’inspiration de Shinya sont partout. Mais l’influence marquante du label reste ses propres expériences. Le designer conçoit ce qu’il a l’intention de porter, et aime découvrir qu’il partage ses goûts avec sa clientèle.


Chaque matin avant d’embaucher Shinya trouve la sérénité sur sa planche de surf à Rockaway Beach. Passionné par cette discipline et respectueux de ses valeurs, elle occupe une place importante dans l’univers et son processus de création. Lorsque le designer est au milieu des vagues, il peut se vider l’esprit, et apprécier le moment présent.

Une sorte de méditation, ou d’autohypnose où souvenirs et expériences se mélangent pour finalement lui faire parvenir l’idée unique.


C’est donc du surf et de son amour pour la nature que découle sa passion pour les équipements de plein air. Il pense et réinvente ses équipements personnels avec une perspective différente. D’abord fonctionnel pour ses voyages d’explorateur, il tient également à ce que son équipement convienne à un usage quotidien. En effet Shinya n’est jamais à l’abri de partir sur un coup de tête. Il trouve alors un juste-milieu entre fonctions, esthétisme et matériaux.


Ayant eu un mentor de taille dans le vintage wear, l’identité de la marque est également marquée par l’influence de Daiki Suzuki. Pas tant dans la forme, mais dans le fond.

À ses côtés Shinya a appris à décortiquer et retranscrire le meilleur des vêtements vintage. Il trouve son inspiration en retraçant l’histoire de marques sportswear. Il examine l’évolution de ces derniers ensevelis sous une pile de vêtements qu'il appréhende comme une bibliothèque de textes sacrés. À travers leurs coutures, il découvre l’origine de leurs succès et de leurs erreurs.



Shinya Hasegawa, chineur de vintage.


Shinya à une petite préférence pour les parkas et les anoraks. Mais il entasse tout ce qui s’apparente de près comme de loin au vieux matériel de montagne. En particulier les objets de classe 5 des années 70 et 80. Pour s’inspirer, il chine aussi de vieux catalogues de marques.


Le designer appuie son amour du vintage sur le grand changement culturel et artistique qui est apparu aux débuts des 60 s. Le début d’une évolution constante, submergée de défis et d’une énergie avant-garde avec l’avènement des nouveaux matériaux.


Soudainement, les créateurs ont pu se diriger vers de nouvelles idées. Dépassé par cette évolution technologique, beaucoup de périssables ont vu le jour, mais dans cette masse s’est faufilée de nouvelles inventions durables qui font encore leur effet aujourd’hui.


Shinya est alors passionné par ce tournant notamment dans la culture surf et de la mode décontractée. À cette époque, tout était remis en question, ce qui a insufflé une nouvelle énergie dans la culture. Cette énergie à révolutionné la façon de fabriquer et de porter les vêtements. Shinya s’inspire alors de grands modèles comme Holubar & Gerry, et au début de Patagonia.


C’est de ces inspirations que la marque tire sa palette de couleurs et silhouettes, mais également ses matières old-school provenant du monde entier. Le label dégage définitivement une ambiance vintage et utilitaire, qui respire les grands espaces du continent américain.



Proudly Made in U.S.


Comme beaucoup de Japonais, c’est au lycée que Shinya s’attache au « made in USA ». Vêtement de travail, sport et bien sûr Outdoor, il décèle dans ces vestiaires outre-pacifiques une qualité unique. Une sorte de priorité à la fonction qui passe avant la forme. Ce qui leur donne un sens du style unique et marqué.


Le designer avoue que le made in USA n’est pas forcément une valeur sûre. Mais que ce sont des vêtements qui ont plus d’âme et de caractère que ceux fabriqués en grande quantité. Contrairement au Made in China, le Made in USA a la qualité d’évoluer au fur et à mesure de son histoire avec son porteur. C’est un produit moins périssable.

Les vêtements Battenwear, dispo sur notre shop, sont alors conçus pour durer. Pour notre designer, un vêtement doit être réalisé pour entretenir une relation avec l’être humain que le porte. Une relation qui s’améliore chaque jour et à chaque lavage.


Le créateur s’attache également à une production locale pour être en contact direct avec ses producteurs. Il met un point d’honneur à échanger autour de ses dessins à main levée et passe beaucoup de tant à essayer de leur transmettre l’esthétisme et la qualité qu’il recherche.


Il faut savoir que la plupart des articles sont fabriqués dans un rayon de trois pâtés de maisons des bureaux dans le Garment District de Manhattan. Grâce à cela Shinya et ses collaborateurs peuvent garder un œil sur la production au quotidien et s’assurent qu’elle corresponde exactement à ce qu’ils attendent.



Notre sélection SS21 pour vous faire vivre un été d’aventurier.



Cette année, le label nous présente une gamme de totes bags qui seront parfaits pour vous accompagner lors de vos après-midi bronzage à la plage. Conçu pour être porté à la main ou en bandoulière, le Packable tote nylon est un fourre-tout en nylon ripstop robuste qui peut être facilement compacté lorsqu’il n’est pas utilisé.


Dans un style plus casual, vous trouverez le canvas tote Tie dye. Un sac couleur pastel, où vous pourrez ranger tous vos essentiels au même endroit sans vous prendre la tête. Une poche intérieure zippée y est présente pour mettre vos objets les plus précieux. Fidèle a ses origines et ses inspirations, la marque n’a pas délaissé le petit drapeau américain et le « made in USA » qui leur ai cher.

Dans cette sélection reflétant parfaitement l’amour pour le plein air, tous les basiques du label sont mis en avant. Du t-shirt team sérigraphié de l’emblème montagneux géométrique, aux casquettes en nylon mêlant design et praticité, vous trouverez l’option parfaite pour un look vintage lors de vos treks !

De sa collection d’archives, le label vintage a tiré un imprimé insulaire original, et fantaisiste, pour leur fameuse Five pocket poplin shirt. Son imprimé et son col Cubain apportent une touche très summer dont vous ne serez pas déçus.