×
John Undercover et l'Undercoverisme

C’est en 2013 que le designer japonais, Jun Takahashi, décida de créer sa propre marque de prêt-à-porter : John Undercover. Originaire de Tokyo et fortement influencé par la haute couture et la culture punk rock des années 80, Takahashi est connu pour son attitude anti commerciale et nous présente une gamme à la fois urbaine, discrète et bien pensée, le tout en rejetant le caractère identifiable d’une marque au profit d’un style sans prétention. Un style qu'il décrit lui-même de “charmant mais effrayant, beau mais affreux”.



John Undercover ou Undercover ?

Look John Undercover AW18

Il faut savoir que Takahashi a d’abord créé son label “Undercover” en 1993, n'étant pas dans la même lignée des gammes John Undercover. La designer japonaise, Rei Kawakubo, créatrice de la marque française Comme des Garçons, était le mentor de Jun Takahashi. En effet, il s'est inscrit au Bunka Fashion College à Tokyo en 1988 sans avoir une idée précise de ce qu’il voulait faire. Mais après avoir vu son premier défilé Comme des Garçons, il s'est mis a penser que le design de mode était totalement libre d’expression créative.

Des rues de Tokyo aux défilés Parisiens



Défilé Undercover

C’est là que Undercover est né. Après avoir retrouvé cette liberté dans ses créations, il a commencé à vendre ses premiers t-shirts dans son magasin “Nowhere” ouvert avec son ami Nigo. Il a par la suite présenté son premier défilé féminin à Tokyo. L’une des premières personnes à acheter ses pièces n’était autre que Rei Kawakubo. Les deux créateurs ont fini par se lier d’amitié après plusieurs échanges par courrier.

Retrouvez notre gamme John Undercover en cliquant ici !



Eastpak x Undercover

Cet échange a donc permis à Takahashi de s’inspirer de Kawakubo pour transcender les frontières de Tokyo et, en 2002, il a finalement présenté ses pièces à Paris. Il faisait partie à l’époque du running club “Tokyo’s Team GIRA”, où il créa des lignes de vêtements de sport pour hommes et femmes sous le label Nike x Undercover Gyakusou. De plus, il s’est associé en 2011 avec Uniqlo pour créer Uniqlo Undercover. Toujours influencé par cet univers punk et les vestes en cuir déchirées, il continue sur sa lancée lors d'une collaboration avec la marque de sacs à dos Eastpak

Retrouvez ici la collaboration Undercover x Eastpak ! 



La précision comme moteur


john-shirt-blouse

C’est ici que l’on arrive en 2013, la création de John Undercover. On retrouve un Takahashi à l’esthétique subversive et élégante tout en poussant le détail. Contrairement à ses premières collections, la technicité et la clarté de ses collections sont beaucoup plus présentes.


On retrouve dans sa dernière collection pour l’hiver 2018, une touche féminine élégante inspirée du Wild West et des uniformes de cérémonie. Takahashi nous propose une palette de rouge, de lilas et de rose poudré sur le denim avec des touches de noir. Une palette accompagnée d’une inspiration de Jimi Hendrix qui se retrouve principalement sur la veste en velours côtelé rose ornée de finitions blanches élaborées sur la poitrine ou encore sur le blouson à attaches grenouilles sur le devant.

Retrouvez notre gamme John Undercover en cliquant ici !



John Undercover, une leçon de vie


ju-pant-shirt

Jun Takahashi signe une fois de plus une collection travaillée et poussée vers le détail. Les chaussures, déclinées en noir, blanc et rouge, avec une semelle Vibram, réputées comme les meilleures semelles du monde, ne sont que la preuve de la qualité de la gamme John Undercover. On ressent toute la curiosité de son créateur cherchant toujours à s'émanciper et tester de nouvelles choses sans se soucier de ses erreurs. Il dit lui-même : “Je m'intéresse à tout. Si cela me semble logique, qu’il s’agisse d’une poupée, d’art ou de mobilier, je le ferai. Mais je fais encore des erreurs - et c’est bien, car elles me font progresser.”.

“Nous sommes des êtres humains – la perfection n’est pas cool”
- Jun Takahashi.



by Arthur Appercé